Laryngotrachéite allergique - causes et traitement

La laryngotrachéite est une maladie caractérisée par une inflammation complexe des muqueuses du larynx (laryngite) et de la trachée (trachéite). En d'autres termes, la laryngotrachéite est une combinaison de deux maladies. L'étiologie de la laryngotrachéite peut être quelconque, y compris la laryngotrachéite allergique.

La maladie de nature allergique ne dépend pas du fait que le patient ait déjà eu ou non des cas de réactions allergiques. Cela peut être le principal cas d'allergie ou de récurrence d'allergies.

L'inflammation habituelle du larynx et de la trachée est généralement précédée de maladies causées par une hypothermie générale, une invasion bactérienne ou virale - rhinite, SRAS, rougeole, coqueluche, scarlatine, grippe. Dans ce contexte, une allergie se développe parfois à la suite de la prise de médicaments sensibilisés.

La nature allergique de la maladie réside souvent au contact de la membrane muqueuse de la gorge et de la trachée de substances irritantes et de petits corps étrangers: poussière de bâtiment ou poussière métallique, poussière de maison, laine et particules de plumes d’animaux, pollen végétal. Des réactions allergiques au niveau de la gorge se développent particulièrement chez les bébés qui attirent des objets dans la bouche et peuvent ainsi avaler des corps étrangers contenant des allergènes. Plus rarement, une forme de laryngotrachéite est associée à des allergies alimentaires.

La laryngotrachéite allergique chez les enfants et les adultes se développe quand ils se trouvent ou vivent dans des pièces où ils fument, ils effectuent rarement un nettoyage humide, ne respectent pas les normes sanitaires, utilisent des parfums artificiels et des parfums d'ambiance.

Symptômes et signes de la laryngotrachéite allergique

Le patient est enroué ou enrouement, ce qui entraîne parfois une perte totale de la voix. Le malade ressent une sécheresse dans la gorge, une irritation, des chatouillements, il lui semble qu'il y a un petit objet étranger dans la gorge. Après quelques jours, une toux aboyante apparaît, provoquant un mal de gorge. Tout d'abord, la toux est sèche, mais commence progressivement à séparer les expectorations épaisses. La douleur survient également en avalant et en parlant.

En l'absence de soins médicaux, le patient commence à éprouver des difficultés à respirer, la peau acquiert une teinte bleutée et les muqueuses deviennent bleutées.

Chez les jeunes enfants, la maladie se caractérise par un rétrécissement prononcé de la glotte (faux croup). Cela entraîne un arrêt de la respiration et ne peut être éliminé que par un professionnel de la santé qualifié. En raison de la possibilité d’une telle complication, il est recommandé d’hospitaliser les enfants atteints de «laryngotrachéite» de quelque nature que ce soit pour une surveillance médicale 24 heures sur 24. Les enfants atteints de diathèse sont particulièrement susceptibles de développer un faux croup.

La membrane muqueuse visuellement enflammée avec examen ORL a un aspect hyperémique, enflé et gonflé. Les vaisseaux sont dilatés et saignent, comme indiqué par les points violet et rouge sur la muqueuse. Parfois, le sang est marqué dans les expectorations.

L'état général du patient se dégrade. Il ressent de la faiblesse, de petits maux de tête, se fatigue rapidement.

Si une laryngotrachéite allergique est déclenchée, elle est aggravée par une infection bactérienne, ce qui provoque une élévation de la température.

Traitement et prévention de la laryngotrachéite

La maladie est traitée par un spécialiste ORL, un médecin généraliste ou un médecin généraliste. La laryngotrachéite allergique nécessite une consultation avec un allergologue.

Pour le diagnostic final, le patient passe des tests sanguins et urinaires généraux et biochimiques. Également effectué une radiographie de la gorge en deux projections et laryngoscopie.

Si une laryngotrachéite allergique est détectée chez un adulte ou un enfant, ils doivent suivre les recommandations suivantes:

  • Éliminez les effets d'un allergène sur le corps: effectuez le plus souvent un nettoyage humide, ventilez la pièce, enlevez les parfums et les assainisseurs d'air, ne vous promenez pas dans les locaux des plantes à fleurs, peignez souvent les animaux et nettoyez leurs cages et leurs lits.
  • Ne même pas parler dans un murmure. L'été est que, pour les cordes vocales, la façon dont le patient parle à voix haute ne fait aucune différence: ils deviennent tendus à parler à la fois normalement et à voix basse. Le silence pendant le traitement est une garantie de récupération rapide.
  • Respecter le régime, en éliminant du régime les aliments épicés, salés, aigres et marinés, les aliments durs et grossiers (craquelins, fruits à chair grossière, croûtons), les aliments chauds et froids. Les aliments doivent épargner autant que possible la membrane muqueuse - thermiquement, mécaniquement et chimiquement.
  • Il est inacceptable de fumer et de consommer de l'alcool pendant le traitement et les premières semaines de rémission.
  • Prenez des antihistaminiques pour soulager une réaction allergique.
  • Prenez des décongestionnants et des anti-inflammatoires afin de rétablir l'état normal des organes affectés.
  • Pour effectuer des inhalations d'huile alcaline pour la guérison rapide de la membrane muqueuse.
  • Assistez aux procédures physiothérapeutiques recommandées par le médecin ORL ou le médecin généraliste.

Afin de prévenir la laryngotrachéite, y compris l’étiologie allergique, il est nécessaire de traiter rapidement la rhinite, la sinusite, la trachéite, la laryngite et d’éviter une lésion complexe des organes respiratoires.

Pour ceux qui ont été malades au cours des derniers mois, il est nécessaire de résister au mode vocal - parler moins et être plus calme - pour éviter les rechutes.

Un traitement correctement prescrit et la mise en œuvre de toutes les recommandations du patient aident à se débarrasser de la maladie dès que possible - dans les 7 à 10 jours.

Laryngotrachéite allergique - une maladie dangereuse qui entraîne de nombreuses complications

La laryngotrachéite allergique est un processus inflammatoire du larynx et de la trachée supérieure, déclenché par des allergènes. La maladie est assez grave, avec une attitude frivole peut entraîner le développement de complications graves. Pour éviter des conséquences désagréables, vous devez connaître les principales causes de la maladie, ainsi que les méthodes de traitement existantes.

Laryngotrachéite allergique: étiologie

Laryngotrachéite - pathologie du larynx et de la trachée supérieure. L'inflammation aiguë de la forme allergique survient à la suite d'une exposition à des allergènes. La maladie est classée selon le code J37 de la CIM-10.

La maladie est plus fréquente chez les enfants de moins de 7 ans. Cela est dû à la structure des tissus du larynx chez les enfants: ils sont plus lâches et prédisposés à l'œdème. Même une légère augmentation de la membrane muqueuse peut provoquer une asphyxie.

La maladie survient également chez les adultes sujets à des réactions allergiques. La nourriture, les médicaments, le pollen des plantes et bien plus encore peuvent provoquer une pathologie.

Causes, facteurs provoquants

Les allergènes sont la principale cause de la forme allergique de la laryngotrachéite. La réaction allergique la plus commune aux types suivants:

  • poussière de maison, acariens;
  • moisissures, champignons sur les murs;
  • gaz industriels, air chimiquement pollué;
  • duvet et poils d'animaux;
  • pollen végétal;
  • allergènes alimentaires, réactions aux médicaments.

Pour provoquer la maladie peut morsures d'insectes. Cependant, le plus souvent, le corps réagit à l'inhalation systématique d'allergènes dans l'air ambiant ou à son pénétration.

Les symptômes

La laryngotrachéite allergique est une maladie récurrente qui peut avoir des conséquences graves sans traitement approprié. C'est pourquoi, dès les premiers signes de pathologie, il faut immédiatement consulter un médecin. Les symptômes de la maladie chez les adultes et les enfants sont presque les mêmes. Cependant, chez les nourrissons, la laryngotrachéite est beaucoup plus difficile.

Chez les adultes

La laryngotrachéite allergique débute généralement de façon aiguë. Sécheresse, chatouillement, sensation de corps étranger apparaissent dans la gorge. En outre, la maladie se complique de sécheresse et de toux aboyante, la voix devient rauque, un gonflement du larynx se développe. Dans la gorge s'accumulent du mucus visqueux qui, associé à l'œdème, rend difficile la libre circulation de l'air. En conséquence, il devient plus difficile de respirer, une attaque d'étouffement peut se produire.

Chez les enfants

Chez le bébé, les premiers signes d’une forme allergique de laryngotrachéite apparaissent également chez l’adulte. L'enrouement ou la perte de voix s'accompagne de sensations désagréables dans la gorge: grattements et sécheresse.

Une toux douloureuse et pénible maintient le bébé éveillé. La respiration devient étouffée et intermittente, peut être accompagnée d'un sifflement ou d'une respiration sifflante.

Le bébé manque d’appétit, de faiblesse. La peau a une teinte bleuâtre. Ceci est particulièrement prononcé dans la zone du triangle nasolabial. Il est à noter que la température est généralement absente. Dans une telle situation, l'aide immédiate d'un médecin est nécessaire.

Diagnostic, méthodes de recherche. Tests requis

Le diagnostic initial de la laryngotrachéite implique l’examen du larynx, l’audition des poumons, ainsi que l’analyse de l’état du patient sur la base des plaintes existantes. La gorge du patient à ce moment est hyperémique et œdémateuse. Clairement déterminé par le schéma vasculaire de la muqueuse.

Comment diagnostiquer le caractère allergique de la maladie, voir la vidéo d'embauche:

Traitement

La laryngotrachéite allergique nécessite un traitement urgent, qui ne peut être prescrit que par un médecin. Le traitement intensif des crises d'asthme aiguë devrait être effectué à l'hôpital. Dans d'autres cas, le traitement de la maladie peut être effectué à domicile.

Recommandations générales

Les attaques de laryngotrachéite avec exposition répétée aux allergènes peuvent être répétées. Pour exclure l'aggravation de l'état du patient, les mesures suivantes doivent être prises:

  • aérez régulièrement la pièce et effectuez un nettoyage humide;
  • ne mangez pas d'aliments qui provoquent des réactions allergiques (agrumes, chocolat, boissons contenant des colorants);
  • nettoyer sans détergents chimiques;
  • éloignez-vous au moins un instant de la maison des animaux et des oiseaux;
  • enlever les peluches et les tapis moelleux de la pièce;
  • les oreillers en plumes doivent être remplacés par des synthétiques
  • éviter les fluctuations de température, renforcer le système immunitaire.

Médicaments

Le traitement de la laryngotrachéite allergique comprend généralement la prise d'antihistaminiques. Ils aident à soulager le gonflement de la membrane muqueuse, ce qui permet au patient de mieux respirer. Dans les cas particulièrement aigus, des agents hormonaux sont nécessaires.

Il peut également être nécessaire de prendre des médicaments expectorants pour améliorer la sécrétion de mucus, ainsi que des anti-inflammatoires, si une infection bactérienne s’est jointe.

Comment traiter la laryngotrachéite, explique le Dr Komarovsky:

Remèdes populaires

Avec les remèdes populaires pour la laryngotrachéite allergique, vous devez faire très attention. Une gorge enflée peut réagir aux plantes médicinales et entraîner des problèmes respiratoires encore plus graves. Si l'on sait de manière fiable qu'il n'y a pas d'allergie aux herbes médicinales, vous pouvez utiliser les recettes suivantes:

  1. Rincer le nez et se gargariser avec des bouillons de camomille, succession ou hypericum.
  2. Renforcez le système immunitaire avec des tisanes au miel et à la framboise.
  3. Pour effectuer des inhalations alcalines et d'huile.
  4. Pour liquéfier les expectorations, buvez du Borjomi ou du lait avec du soda.

Caractéristiques du traitement pendant la grossesse

Depuis le développement de la laryngotrachéite allergique est un risque assez élevé pour la santé de la mère, les médecins pour éliminer l'œdème ont prescrit des antihistaminiques approuvés. Également réduire le gonflement peut vasoconstricteur sprays pour le nez.

Physiothérapie

Les procédures physiothérapeutiques utilisées dans le traitement de la laryngotrachéite allergique visent à réduire les poches. L'électrophorèse et l'UHF améliorent l'état de la membrane muqueuse, réduisant ainsi les symptômes existants.

Caractéristiques du traitement de la laryngotrachéite chez les enfants:

Complications possibles

La laryngotrachéite allergique avec un traitement inadéquat et une exposition régulière aux allergènes peut évoluer en pathologie chronique. Les crises d'asthme prolongées entraînent une privation d'oxygène dans le cerveau, ainsi qu'une insuffisance cardiopulmonaire.

Prévention

La principale mesure préventive pour éviter le développement de la laryngotrachéite sous une forme allergique consiste à renforcer le système immunitaire du corps. Affichage quotidien de promenades au grand air, apport régulier de complexes de vitamines et de minéraux, ainsi que de médicaments immunostimulants à une dose prophylactique.

Prévisions

Dans la plupart des cas, la laryngotrachéite allergique répond bien au traitement. Avec la mise en œuvre de toutes les recommandations, la récupération a lieu dans un délai de 5 à 7 jours. Les rechutes ne sont possibles qu'en cas de dérogation au traitement prescrit et de non-respect des mesures préventives.

Laryngotrachéite, symptômes et traitement chez l'adulte

La laryngotrachéite est un processus accompagné d'une lésion combinée dans la région du larynx, la trachée. Son apparition est causée par la présence d'une infection dans le corps. Le tableau s'accompagne traditionnellement d'un grand nombre de manifestations nécessitant une visite immédiate chez le médecin et une thérapie compétente. Avec la maladie laryngotrachéite, les symptômes et le traitement chez les adultes sont étroitement liés.

Causes et symptômes des lésions chez l'adulte

Traditionnellement, le développement de la maladie survient dans l'enfance, bien que dans certaines situations, la pathologie affecte les patients adultes. Les causes et les symptômes ont souvent une relation étroite avec le SRAS et agissent comme des complications en cas de diminution marquée de la défense immunitaire. En pratique, la laryngite et la trachéite peuvent survenir séparément, mais vont souvent de pair, accompagnées d'un tableau clinique similaire.

Les principaux facteurs responsables de l'apparition de la laryngotrachéite sont les suivants:

  • les processus bactériens, en particulier - les staphylocoques, les streptocoques, la tuberculose;
  • les maladies à mycoplasmes;
  • herpès et virus similaires;
  • réactions allergiques du corps;
  • influence des agents chimiques.

Dans le cas de la laryngotrachéite, les symptômes et le traitement chez l'adulte sont associés. En tant que provocateurs, les agents pathogènes de la progression de la maladie sont les nuances:

  • inhalation excessive d'air rempli de poussière, de gaz;
  • chant excessivement fort;
  • "Amitié" avec l'alcool, le tabac;
  • hypothermie des jambes et du corps dans son ensemble.

Les causes et les symptômes de la maladie étant étroitement liés, il est possible de distinguer les manifestations suivantes:

  • une forte augmentation de la température corporelle;
  • maux de gorge;
  • inconfort dans l'espace rétrosternal;
  • toux sèche accompagnée de douleurs;
  • pendant les manifestations réflexes de toux, la douleur derrière le sternum devient plus forte;
  • les crises se produisent pendant le rire, la respiration profonde;
  • il y a une légère expectoration d'épaisseur et de viscosité accrue;
  • enrouement dans la tête et enrouement excessif;
  • inconfort dans le larynx, accompagné de sécheresse et de brûlures.

En conséquence, le processus aigu devient chronique. Ses symptômes s'expriment dans les phénomènes suivants:

  • violation des options de parole et de voix;
  • accès de toux;
  • fatigue vocale fréquente.

Ainsi, les causes de la maladie et les symptômes de sa manifestation sont nombreux.

Laryngotrachéite sténosante aiguë: description et symptômes

La laryngotrachéite sténosante aiguë affecte traditionnellement la membrane muqueuse. Ils peuvent être infectés par la méthode aéroportée lorsqu'ils toussent, éternuent ou parlent à une personne malade. Plus rarement, il y a un risque d'infection de manière domestique. Le développement de la pathologie survient 2 à 3 jours après le début de la maladie respiratoire aiguë, souvent les premiers symptômes se font sentir la nuit. Ils se manifestent par une toux rugueuse, une respiration bruyante avec sifflement, un essoufflement, un enrouement, une détérioration de l'état général, y compris une augmentation de la température corporelle. Il y a des signes d'un processus inflammatoire dans les voies respiratoires supérieures. Ceci est un nez qui coule, la toux, les rougeurs.

La sténose se présente sous plusieurs formes, chacune étant affectée d'un stade spécifique:

  • Le grade 1 n'implique aucun signe d'insuffisance de l'option de respiration;
  • Le grade 2 implique la manifestation de symptômes d’échec sous forme de pâleur de la peau, de battement de coeur rapide;
  • Le grade 3 se caractérise par une insuffisance respiratoire sévère avec une pâleur persistante de la peau, une couleur bleue et une sensation de peur;
  • La 4e année est accompagnée d'un arrêt respiratoire et d'une perte de conscience.

La laryngotrachéite sténosante aiguë peut survenir sous une forme décroissante, non compliquée, compliquée et récurrente. Les tactiques thérapeutiques sont sélectionnées en fonction de cela.

Laryngotrachéite allergique et ses manifestations

Chez l'adulte, il est rare et touche le plus souvent les enfants jusqu'à l'âge de trois ans. Cela est dû au manque de résistance du jeune organisme aux allergènes. La maladie est généralement classée en fonction de la gravité et du stade de la lésion. Au total, la laryngotrachéite allergique a 4 fuites:

  • le premier est qualifié de compensé et implique la formation d'un réflexe de la toux, une inhalation bruyante et une voix "assise", sa durée ne dépassant pas une période quotidienne totale;
  • la deuxième étape implique la transformation du réflexe de la toux en crises épouvantables prolongées, tandis que le rythme cardiaque s'accélère;
  • le troisième degré implique un essoufflement, un bleuissement du tégument de la peau;
  • la quatrième phase de la maladie s'accompagne de l'apparition d'un faux croup, une respiration lourde, alors que les probabilités de perte de conscience augmentent nettement.

Si le patient ne fournit pas l'assistance appropriée dans le diagnostic de la laryngotrachéite allergique, il peut en mourir. Vous devez être capable de poser un diagnostic différentiel d’une lésion virale, car ces conditions impliquent différentes approches thérapeutiques. Les manifestations suivantes peuvent être distinguées des symptômes de l’AL:

  • essoufflement grave même après un effort physique minime;
  • augmentation de la température corporelle au niveau de 39 degrés;
  • pâleur de la peau;
  • nez qui coule;
  • douleur dans la gorge;
  • problèmes de respiration normale;
  • changement de timbre de voix;
  • une toux qui ne fait que s'aggraver avec le temps.

Une maladie allergique survient en réponse à l'action d'un allergène spécifique, qui doit être éliminé. Avec une lésion appelée laryngotrachéite, les symptômes et le traitement chez l'adulte sont faciles à déterminer.

Laryngotrachéite chronique: est-ce dangereux?

La laryngotrachéite chronique est un processus inflammatoire constant dans la région de la membrane muqueuse de ces organes. Elle peut avoir un degré d'exacerbation différent et peut se produire sous différentes formes:

  • la variété catarrhale implique l'apparition d'une légère rougeur et les ligaments ne peuvent pas se fermer complètement;
  • la pathologie hypertrophique est associée à la croissance, au développement du réflexe de toux et à un fort enrouement;
  • La maladie atrophique est représentée par un amincissement de la membrane muqueuse, ainsi que par une modification de ses éléments structurels.

La laryngotrachéite chronique se développe pendant l'état grave des voies respiratoires. Les principales causes de développement sont les lésions suivantes:

  • la formation de tumeurs cancéreuses et de néoplasmes;
  • la présence de mauvaises habitudes;
  • troubles physiologiques des fonctions respiratoires;
  • charges systématiques sur l'appareil vocal;
  • troubles et changements hormonaux;
  • problèmes dans le tractus gastro-intestinal.

La vaste gamme de formes et de facteurs de causalité de la lésion a généré un grand nombre de recommandations pour le traitement de cette forme de la maladie. Cependant, il est beaucoup plus difficile à traiter par opposition à la variété aiguë.

La température augmente-t-elle avec la laryngotrachéite?

La fièvre associée à la laryngotrachéite est un phénomène très courant, bien qu'il existe des cas pratiques lorsque la maladie ne l’est pas. Cependant, les enfants et les adultes doivent surveiller en permanence cet indicateur. Traditionnellement, la fluctuation de la colonne de mercure est due au fait que le corps tente de lutter contre un processus infectieux ou inflammatoire. En fait, c'est un très bon signe, indiquant la force du corps. L’état général d’apparition de la température est aggravé par les facteurs suivants:

  • faiblesse générale du corps;
  • l'apparition de douleurs dans la gorge;
  • le risque de vomissement;
  • toux sèche;
  • nez qui coule

Dans l'enfance, cette condition est éliminée par des médicaments relativement sûrs - Nurofen, Tylenol, Efferalgan, Tsefekon, Panadol. Les adultes devraient prendre du paracétamol, du Panadol pour les adultes, de l’ibuprofène et de Nimesil. Comme la température élevée est souvent associée à des maux de tête, il est courant d’utiliser Spazmalgon, Ketanov, Analgin, Dexalgin.

La température dans la laryngotrachéite est tout à fait normale, bien que ce ne soit pas une caractéristique obligatoire. Combien de jours reste-t-elle? Sa durée est traditionnellement due à la sévérité du processus pathologique et à sa forme. En tant que caractéristique distincte et indépendante, il peut être attaché à la fois dans le cadre de la phase aiguë et ultérieurement. En moyenne, une colonne de mercure s'élève à 37,5 degrés et dure 5 jours, mais il existe des exceptions sous la forme d'une marque de 39 degrés et d'un trajet plus long. Dans de telles situations, le symptôme nécessite un soulagement immédiat.

Laryngotrachéite: traitement de la maladie, méthodes

Si une laryngotrachéite est diagnostiquée, le traitement est effectué en ambulatoire. Il est recommandé à un patient en phase aiguë de prendre beaucoup de liquide sous forme de thé, de compote, de gelée. Le traitement par l’étiotropie, qui consiste à prescrire des antiviraux, joue un rôle important:

Si nous parlons du processus thérapeutique symptomatique, il est réalisé par l’utilisation de médicaments antitussifs, antihistaminiques, ainsi que de composés mucolytiques et antipyrétiques. L'effet optimal peut être obtenu en utilisant des méthodes d'électrophorèse, d'inhalation et d'immunomodulation:

Si la laryngotrachéite est diagnostiquée, le traitement est réduit à d'autres complexes. Attribué au groupe de la vitamine C, multivitamines. Si la maladie a eu le temps de passer au stade chronique, il est accepté d’utiliser la thérapie UHF, l’électrophorèse, le traitement par inhalation, les mesures de massage. Une intervention chirurgicale est parfois effectuée, en particulier, en l’absence du résultat souhaité du processus thérapeutique.

Antibiotiques pour la laryngotrachéite et leur efficacité

Les antibiotiques pour la laryngotrachéite sont prescrits moins souvent que les autres groupes de médicaments. Dans le cas d'une lésion bactérienne, l'utilisation de certains groupes de médicaments antibiotiques ayant un spectre d'action étendu est montrée:

Seuls les spécialistes compétents et expérimentés ont le droit de prescrire des antibiotiques efficaces contre la laryngotrachéite, auxquels vous devez vous adresser pour un diagnostic correct.

Berodual est-il efficace contre la laryngotrachéite?

Le bérual avec la laryngotrachéite est nommé assez souvent. Fabriqué en Italie, ce produit allemand présente deux formes de libération courantes: les gouttes et les aérosols. Pour les enfants, on propose principalement la première forme, qui est proposée dans le commerce dans des bouteilles de 20 ml sous la forme d'un liquide clair, sans couleur ni odeur. Les composants actifs du produit sont le fénotérol, le bromure d’ipratropium, procurent un effet bronchodilatateur. Les indications d'utilisation sont dans les états suivants:

  • asthme de type bronchique;
  • Maladie de la MPOC;
  • lésion bronchique obstructive;
  • emphysème pulmonaire.

Le traitement avec le médicament Berodual avec la laryngotrachéite est effectué strictement sous la surveillance du spécialiste traitant et selon le dosage spécifié dans les instructions.

Pulmicort est-il efficace contre la laryngotrachéite?

Pulmicort avec laryngotrachéite est un moyen d'inhalation, largement utilisé pour la maladie en question. Il s’agit d’un effet hormonal et anti-inflammatoire, en particulier d’obstruction des poumons et de tout type de lésions bronchiques. Il est conçu pour le traitement à long terme par nébuliseur. Une aspiration immédiate se produit dans les muqueuses et 1/3 de tout ce que le patient a inhalé pénètre dans les alvéoles, ce qui contribue au résultat thérapeutique auxiliaire.

Par rapport aux préparations classiques pour inhalation, Pulmicort avec laryngotrachéite est considéré comme le plus sûr en termes de survenue d’effets indésirables, et est donc utilisé même pour le traitement des enfants. Les effets indésirables ne se manifestent qu'en cas d'intolérance à un certain nombre de composants de la composition, ainsi qu'en cas de modification importante de la dose. Vous devez donc suivre scrupuleusement les instructions d'utilisation. Sinon, il existe un risque de subir des conséquences négatives sous forme de dépression, nervosité, candidose, sécheresse, réflexe de toux.

Nébuliseur pour la laryngotrachéite et ses caractéristiques

Le nébuliseur pour la laryngotrachéite est également un dispositif couramment utilisé avec un grand nombre de formulations médicamenteuses. Il est possible d'acheter un nébuliseur avec la laryngotrachéite dans n'importe quelle pharmacie à un prix abordable et d'obtenir un effet thérapeutique considérable.

Comment traiter la laryngotrachéite: remèdes populaires

Si on vous diagnostique une laryngotrachéite, des remèdes populaires viendront à la rescousse:

  • des oignons râpés frottent des oignons, puis la bouillie est envoyée au lait bouillant en quantité de ½ litre, filtrée sans bouillir, bue d'une bouchée la nuit;
  • 100 g de carottes sont cuites dans un demi-litre de lait, puis filtrées et consommées un peu pendant la journée;
  • dans le cas d'une lésion aiguë, il est d'usage d'utiliser une décoction à base de pommes sèches, qui se boit à ½ cuillère à soupe. deux fois par jour;
  • en cas de perte de voix, la décoction de feuilles de chou aidera; pour cela, plusieurs feuilles sont prélevées, lavées à l'eau et brassées jusqu'à ébullition, le produit se boit 3-4 r. par jour

Avec la maladie, on utilise assez souvent des remèdes populaires.

Soins d'urgence pour la laryngotrachéite: procédure

Des soins d'urgence pour la laryngotrachéite doivent être fournis de toute urgence afin d'éviter les complications.

  1. Fournir au patient un repos au lit, c'est-à-dire rester couché pendant plusieurs jours.
  2. Donnez-lui une boisson chaude - boissons aux fruits, boissons aux fruits frais, eau, thé vert ou noir faible plusieurs fois par jour.
  3. S'il y a des complications, appelez l'ambulance à la maison.
  4. Fournissez-lui une nutrition adéquate, excluant les aliments, irritant les muqueuses de la gorge.

Les soins d'urgence pour la laryngotrachéite sont une garantie de guérison rapide.

Nous avons examiné en quoi consistaient les symptômes et le traitement de la laryngotrachéite chez l'adulte. Une approche compétente de l'organisation du traitement assure un effet durable.

Laryngotrachéite allergique

Les voies respiratoires supérieures constituent la principale voie de pénétration de l'agent pathogène dans le corps, de sorte que les maladies de l'oropharynx comptent parmi les problèmes les plus courants chez les adultes et les enfants. Les bactéries et les virus, ainsi que les champignons, deviennent des provocateurs, provoquant une inflammation et une laryngotrachéite. La maladie est traitée avec succès grâce à un diagnostic opportun et à un traitement approprié. Mais l'une de ses formes - la laryngotrachéite allergique - est un test sérieux pour les enfants en bas âge et les générations plus âgées, parce que l'allergène qui le provoque apparaît soudainement, provoque des dommages sérieux et sans une attention sérieuse, entraîne de graves conséquences.

Causes des facteurs déclenchants

La laryngotrachéite allergique est une altération pathologique du larynx et de la trachée supérieure provoquée par l'exposition des muqueuses à l'allergène. Distribué chez les enfants et les adultes. Dans le même temps, les enfants de moins de 7 ans courent un risque de contracter la maladie, car la formation du larynx n’est pas encore terminée, ses muqueuses sont moins denses, les allergies provocatrices sont rapidement localisées sur une surface inégale, provoquant une hyperhémie. La surface enflée et rougie provoque une gêne, resserrant l’espace respiratoire et provoquant une sténose du larynx.

La laryngotrachéite allergique chez l'adulte affecte certains irritants sujets à l'intolérance, mais la sténose du larynx est moins prononcée et les cas d'asphyxie sont peu nombreux.

Dans 80% des cas, le développement de la pathologie est dû à un contact régulier avec l'allergène par inhalation ou par contact, 20% - aux manifestations causées par la méthode sans contact.

Les facteurs provocants incluent:

  • les mites vivant dans la poussière domestique et de livre;
  • des spores de colonies de moisissures se sont formées à une humidité élevée dans la pièce
  • évaporation de produits chimiques toxiques et de gaz;
  • sécrétions de protéines d'animaux domestiques (dans la vie quotidienne, on parle d'allergie à la laine, mais en réalité, la laine elle-même n'agit pas comme un provocateur, elle s'y accumule; les protéines animales s'y accumulent; la laine sert de gardien et de porteur de l'agent pathogène);
  • pollen et duvet d'origine végétale (peuplier, ambroisie);
  • allergènes alimentaires (aliments, boissons, épices);
  • allergènes ménagers (cosmétiques, produits chimiques ménagers, colle, vernis);
  • manifestations allergiques dues à l'utilisation de médicaments et de compléments alimentaires;
  • piqûres d'insectes;
  • résistance réduite du corps.

Chez les adultes et les enfants, la laryngotrachéite allergique se développe aux stades suivants:

  • agent pathogène allergique pénètre dans le système respiratoire, se dépose sur les muqueuses, réduisant ainsi les défenses immunitaires et provoquant une hyperhémie du tégument;
  • une résistance réduite conduit à l'apparition d'une infection secondaire;
  • le gonflement et la rougeur du tissu épithélial conduisent à la manifestation des principaux signes de la maladie;
  • infection secondaire provoque des formations purulentes, toux, écoulement.

Comme le montre la pratique, lorsqu'une personne est sujette à des manifestations allergiques, un contact répété avec l'agent pathogène contribue à une laryngotrachéite récurrente (c'est-à-dire répétée). Une faible immunité n’est pas en vain indiquée parmi les facteurs de développement de la maladie: aujourd’hui, la laryngotrachéite allergique survient plus souvent qu’il ya 20 ans et affecte un grand nombre de patients. La seule cause objective du phénomène est la réduction de la résistance chez les habitants modernes des mégalopoles et des grandes agglomérations.

Symptômes et signes de la laryngotrachéite allergique

Comme mentionné ci-dessus, la maladie survient à la fois chez l'adulte et chez l'enfant, mais la laryngotrachéite allergique chez ce dernier est plus difficile et plus difficile à diagnostiquer. Les symptômes de la maladie sont similaires chez les patients de tous les groupes d'âge. De plus, seules des mesures diagnostiques spéciales donnent la réponse exacte à la pathologie frappant le patient: souvent, le tableau clinique de la maladie ressemble à une infection virale respiratoire aiguë et au rhume.

La laryngotrachéite allergique chez les enfants est plus souvent identifiée entre 3 et 7 ans et se manifeste par des symptômes aussi courants:

  • toux
  • douleur à la gorge,
  • faiblesse
  • augmentation de la température.

Comme on le voit, les signes énumérés correspondent à un tableau clinique du développement du froid. C’est pourquoi une consultation urgente de l’otolaryngologue est nécessaire, dont les résultats serviront à diagnostiquer. L'utilisation de médicaments contre le rhume ne soulagera pas la laryngotrachéite d'origine allergique, car ces médicaments ne sont pas en mesure d'éliminer la cause première - un allergène.

Une laryngotrachéite tardive diagnostiquée chez l'enfant ou confondue avec un ARVI peut entraîner des conséquences graves ou le passage de la maladie à une forme chronique. En outre, décidant de la question du soulagement d’une forte toux, les parents ne peuvent pas deviner l’hyperémie croissante des tissus muqueux du larynx, qui entraînera inévitablement une crise d’étouffement du bébé la nuit.

Il existe un certain nombre de signes chez les adultes et les enfants, avec une probabilité élevée d'indiquer le développement d'une laryngtrachéite d'origine allergique. Il est important de ne pas passer à côté des symptômes pour pouvoir prescrire un traitement.

Chez les adultes

La laryngotrachéite allergique a souvent un début aigu et un développement rapide. Les principaux symptômes incluent:

  • sensation de sécheresse, irritation, picotement dans la gorge;
  • la voix acquiert des notes enrouées, une respiration profonde et une parole prolongée deviennent difficiles;
  • le patient souffre d'une toux sèche et improductive sans toux, aggravée le soir;
  • les phanères du visage acquièrent une pâleur sur le fond d'une rougeur prononcée de la muqueuse laryngée;
  • le patient s'inquiète de l'essoufflement, des maux de tête et des vertiges dus au manque d'oxygène;
  • le larynx hyperhémique produit un exsudat muqueux rendant la respiration difficile;
  • avec une infection secondaire par un agent pathogène bactérien ou viral, la température monte jusqu’à subfebrile, la fièvre est observée

Asphyxie chez les adultes est rarement vu.

Chez les enfants

Les signes de laryngotrachéite infantile de forme allergique sont similaires à ceux observés chez les adultes. Mais en raison de leur petit âge, les bébés donnent rarement une image objective de leur propre état. Soyez donc vigilant si un enfant présente les symptômes suivants:

  • maux de gorge et maux de gorge;
  • perte de voix;
  • les phanères du visage acquièrent une teinte bleutée, des cernes sous les yeux apparaissent, le triangle nasolabial devient bleu;
  • toux - aboiement et résonance, sans crachats, de nature périodique, avec aggravations du soir;
  • le syndrome douloureux s'étend non seulement à la gorge, mais également à la partie supérieure de la poitrine;
  • en cas de complications, la toux tombe plus bas, devient lourde et humide, la température monte à 39 degrés;
  • l'enfant a l'air apathique, fatigué et irrité;
  • nuit de sommeil - agité, avec le ronflement, reniflant, se transformant en une toux hystérique.

La laryngotrachéite allergique est un danger pour la nuit: un rétrécissement de la lumière (sténose) est exacerbé lorsque le corps est horizontal, l'enfant ne comprend pas toujours ce qui se passe, quelle est la cause de l'asphyxie, ne peut pas exprimer l'état des mots. En l'absence d'une réaction rapide des parents, une asphyxie se produit. C'est pourquoi un diagnostic rapide de la maladie et le protocole de traitement approprié sont si nécessaires.

Méthodes de recherche analyses nécessaires

Pour la nomination correcte du traitement médicamenteux en utilisant les résultats du diagnostic primaire et clarifiant.

Dans le cadre de la primaire, de tels événements ont lieu:

  • un examen approfondi de l'oropharynx à l'aide de miroirs;
  • écouter les poumons;
  • examen endoscopique des membranes muqueuses et prélèvement de frottis pour la culture bactérienne;
  • collecte de données sur les patients sur la base de plaintes et d'anamnèse;

Un examen primaire permet de diagnostiquer la laryngotrachéite, mais seules des méthodes de clarification permettent d'identifier l'agent pathogène provocateur. Pour ce faire, utilisez:

  • un test sanguin pour les immunoglobulines, les leucocytes et les éosinophiles (une augmentation des taux de composants dans le sang indique des processus allergiques dans le corps);
  • tests d'allergie cutanée (scarification);
  • examen aux rayons x de la cavité thoracique.

Traitement

La laryngotrachéite allergique implique un traitement médicamenteux à domicile et une hospitalisation est nécessaire uniquement en cas d'attaque d'asphyxie régulière. Les étapes du développement du protocole de traitement incluent:

  • établissement d'un allergène provocateur et soulagement des manifestations allergiques;
  • prescriptions symptomatiques selon les plaintes des patients;
  • mesures préventives pour améliorer l'immunité;
  • traitement antibiotique (si nécessaire);
  • thérapie adjuvante, remèdes populaires;
  • physiothérapie.

Comme mentionné précédemment, 8 cas sur 10 de laryngotrachéite allergique sont associés à un contact direct avec l'allergène. Avant de commencer un traitement médicamenteux, il est nécessaire d’exclure l’effet de l’agent pathogène, s’il est lié au contact ou au ménage. Requis sont les actions suivantes:

  • enlever les oreillers de plumes et de plumes, les couettes de plumes, les matelas de la vie quotidienne; si possible, remplacez-le par du silicone ou du sinteponovye;
  • protéger le patient du contact avec les animaux domestiques pendant au moins une à deux semaines afin de détecter une tendance aux manifestations allergiques;
  • enlever les tapis, les tapisseries, les couvre-lits, les peluches; fermez hermétiquement les bibliothèques pour éviter la propagation des acariens;
  • effectuer un nettoyage complet de la pièce par voie humide sans utiliser de produits d'hygiène chimiques;
  • éliminer l'utilisation d'aliments pouvant causer des allergies;
  • refuser le tabagisme actif et passif.

Lorsque la cause de la maladie était l'un des allergènes ci-dessus, son élimination se traduira par une dynamique positive rapide chez le patient. Après cela, le traitement principal est commencé.

En cas de sténose du larynx et de signes de suffocation, des manipulations simples doivent être effectuées rapidement avant l'arrivée des ambulanciers:

  • déplacez le patient en position verticale; l'enfant s'assied avec des oreillers;
  • donner la chance de respirer de l'air frais refroidi; si dans la vie quotidienne il y a un humidificateur domestique - augmentez l'humidité de la pièce jusqu'à 60%;
  • provoquer un échauffement maximal des jambes (bain, frottement), de sorte que le sang s'écoule de la gorge vers la partie inférieure du corps et réduise l'enflure;
  • donner au patient de l'eau minérale alcaline chauffée; en son absence, boire de l'eau bouillie et du soda;
  • fournir un repos vocal complet.

Jusqu'à ce que la brigade arrive, il est nécessaire de respecter un calme maximal, car la nervosité et l'excitation provoquent un spasme du larynx et aggravent la maladie.

Médicaments

Le traitement médicamenteux de la laryngotrachéite allergique comprend les prescriptions suivantes:

  • antibiotiques sous forme de sprays (Bioparox) ou de comprimés (Augmentin, Flemoksin, Azitsin, Supraks) pour soulager l'inflammation dans la gorge, accompagnant la température sous-fébrile;
  • les médicaments qui peuvent réduire l'enflure et éliminer les effets de l'hyperémie allergique (Tavegil, Loratadin, suprastin);
  • médicaments pour arrêter la toux sèche (Stop-Tussin, Sinekod, Libeksin, Terpinkod) et humide (Mucaltin-Forte, ACC-Long, Ambroxol);
  • les moyens favorisant l'expansion de la bronche et otkhozhdeniye de l'exsudat (Bronkhomunal, Codelak);
  • immunomodulateurs (Arbidol, Anaferon, Imudon).

En cas de sténose prononcée du larynx, les préparations de glucocorticostéroïdes sont recommandées pour l'élimination rapide de l'hyperémie - Pulmicort et Prednisolone. Utilisé sous la forme d'une solution pour inhalation et uniquement à des fins d'otolaryngologist, car ce sont des médicaments hormonaux avec des effets secondaires sérieux.

Remèdes populaires

Puisque la médecine traditionnelle repose sur l'utilisation des propriétés curatives des plantes, les remèdes traditionnels ne sont pas toujours recommandés en tant que thérapie auxiliaire: la réaction au composant à base de plantes ne fera qu'aggraver la situation en cas de laryngotrachéite allergique. Par conséquent, les médicaments maison doivent être utilisés avec prudence, avec les résultats des tests d'allergie.

Recettes populaires sont:

  • laver le naso-et l'oropharynx avec des fleurs à la vapeur de camomille, d'apothicaire, de millepertuis, de sauge;
  • en l'absence d'allergie aux produits apicoles, effectuer un rinçage à l'aide d'une solution aqueuse d'alcool de propolis et de miel;
  • augmentation de la résistance avec des thés à base de framboise, d'argousier et de cornel;
  • utiliser un nébuliseur pour irriguer les muqueuses avec des solutions alcalines ou des huiles essentielles qui soulagent le gonflement (menthe, extrait de cônes de conifères, eucalyptus);

Physiothérapie

Les procédures de physiothérapie pour la laryngotrachéite allergique contribuent à la consolidation de la dynamique positive et à l'élimination rapide de l'hyperhémie des surfaces muqueuses. Les ordonnances populaires comprennent:

  • UHF pour la région laryngée;
  • électrophorèse avec hydrocortisone;
  • effets laser sur le tégument épithélial;
  • inhalation avec l'utilisation d'interféron, Miramistin.

Non moins productif, le séjour du patient dans les stations balnéaires est riche en sel et en iode. Outre les effets positifs sur les muqueuses et les voies respiratoires supérieures, une récupération après 30 jours augmente la résistance du corps aux agents pathogènes allergiques.

Complications possibles

Des complications après une laryngotrachéite allergique sont possibles si le protocole de traitement n’est pas correctement sélectionné ou si le traitement n’est pas opportun. Le plus commun:

  • passage de la maladie au stade chronique;
  • la sténose laryngée provoque des problèmes respiratoires et un manque d'oxygène dans les organes; dans ce contexte, des pathologies du cerveau entraînent une insuffisance cardiaque et pulmonaire;
  • la septicémie et les abcès;
  • changement de voix ou sa perte (aphonie);
  • lésions bénignes et malignes à la surface muqueuse du larynx;

Prévisions

La laryngotrachéite allergique est une maladie traitable. Avec une thérapie bien choisie et une exclusion provocateur bien choisie, on observe une dynamique positive pendant 3 à 5 jours et une récupération complète - dans 7 à 10 jours. La laryngotrachéite récurrente est identifiée en cas de pathogène allergique mal défini ou de négligence des mesures préventives.

Prévention

Les mesures préventives en cas de maladie sont réduites à une augmentation de la résistance globale de l'organisme. En suivant des recommandations simples, vous pouvez vous protéger à la fois de la manifestation principale de la maladie et obtenir une rémission stable sous forme chronique:

  • organisation d'un régime de jour sain avec au moins 2 heures en plein air;
  • développement d'un protocole personnel d'activité physique et de renforcement;
  • l'utilisation de complexes de vitamines et de fruits et légumes de saison;

Comme l’exacerbation de la laryngotrachéite allergique dépend du contact avec l’allergène, vous devez garder à l’esprit les résultats des tests d’allergie et essayer de protéger votre maison contre les provocateurs. Au fil du temps, l’impact de l’agent pathogène diminue et les animaux de compagnie, tapis, moquettes et oreillers en plumes renaissent. Mais comme le montre la pratique, les patients qui ont subi une crise d’étouffement allergique préfèrent le nettoyage quotidien au mouillé au confort des tapis moelleux. La victime décide comment agir, en prenant le risque et les conséquences, mais les limitations suivantes sont inacceptables en cas de pathologie:

  • effet chaud sur le larynx (compresses, lotions, inhalation);
  • antibiotiques prescrits par soi-même;
  • hypothermie et être dehors à une période de basses températures;
  • rester dans une pièce non ventilée avec une température de l'air supérieure à 18 degrés;
  • négligence de l'équipement de protection individuelle en cas d'épidémie d'ARVI;
  • fumer

Il est difficile de se protéger contre la laryngotrachéite d'origine allergique, surtout si les provocateurs sont des manifestations saisonnières ou des conditions de production néfastes. Cependant, si vous suspectez une maladie, vous pouvez vous attendre à une dynamique positive et à des conséquences négatives minimes. Cependant, si vous suspectez une maladie, augmentez l’immunité, exécutez de simples ordonnances préventives et ne remettez pas la visite à l’otolaryngologiste.

La bande vidéo contient des informations sur la laryngotrachéite allergique à la maladie.

Laryngotrachéite - causes, signes, symptômes et traitement de la laryngotrachéite chez l'adulte

La laryngotrachéite est une maladie inflammatoire caractérisée par une lésion combinée du larynx et de la trachée, provoquée par une infection virale ou bactérienne. L'inflammation affecte d'abord le larynx et se déplace progressivement vers la trachée. À ce stade, les symptômes caractéristiques de la maladie apparaissent - voix, douleur dans le larynx, lymphadénite régionale, etc.

L'article se penchera sur ce que c'est, quels sont les premiers signes et symptômes chez les adultes, ainsi que sur la façon de guérir des maladies et de rétablir rapidement le corps.

Qu'est-ce que la laryngotrachéite?

La laryngotrachéite est une lésion infectieuse-inflammatoire du larynx et de la trachée, accompagnée de signes d'infection respiratoire aiguë. Le larynx joue donc le rôle d'organe de formation et de formation de la voix lorsque la laryngotrachéite affecte les cordes vocales et modifie la voix.

Le cours de la maladie se déroule dans le contexte d'un dysfonctionnement de la voix, d'une forte toux avec écoulement de crachats purulents, de sensations désagréables et de douleurs dans le larynx et derrière le sternum, d'augmentation des ganglions lymphatiques cervicaux.

La laryngotrachéite chez l'adulte diffère nettement de celle chez l'enfant et, plus l'enfant est jeune, plus cette maladie est dangereuse pour lui, car les voies respiratoires d'une personne de petite taille ne finissent de se former qu'à l'âge de six ou sept ans et avant cet âge, elles sont très vulnérables.

  • Selon la classification internationale de la CIM 10, la laryngotrachéite est une laryngite aiguë et une trachéite de code J04.
  • Dans la laryngotrachéite aiguë, une inflammation du larynx et de la trachée est observée simultanément, selon la CIM 10, le code de la maladie J04.2.

Classification

On distingue par laryngotrachéite virale, bactérienne et mixte (virale / bactérienne). En fonction des modifications morphologiques survenant en oto-rhino-laryngologie, la laryngotrachéite chronique est classée en catarrhale, hypertrophique et atrophique.

Le déroulement du processus inflammatoire est le suivant:

Laryngotrachéite aiguë

Une forme aiguë de laryngotrachéite, dont le traitement doit être effectué dès les premières manifestations, se développe parallèlement à une infection virale respiratoire. Les symptômes de l'apparition de la maladie sont la toux, une difficulté à respirer et des changements de la voix.

Il est recommandé au patient de parler le moins possible, en préservant les ligaments enflammés. Pour éviter l’aphonie (perte totale de la voix), il a été montré que, pendant un certain temps, la parole était limitée à la limite. La durée de la période de silence dépend de l’état des ligaments.

Laryngotrachéite chronique

Laryngotrachéite chronique - cette forme dure pendant des années, puis s'aggrave, puis se calme. En règle générale, les personnes «chroniques» (inflammation du larynx et de la trachée) sont bien conscientes de leur maladie, car elle les tient constamment dans la crainte d'une exacerbation. etc.

Raisons

La cause de la laryngotrachéite peut être une inflammation isolée du larynx - laryngite, mais le plus souvent, cette maladie est concomitante et est causée par des infections des sinus nasaux, des voies respiratoires.

Dans 90% des cas, la maladie est une complication des ARVI, de la grippe, des adénovirus ou du parainfluenza. Rarement, la pathologie est diagnostiquée dans les cas de la varicelle, de la rougeole, de la rubéole ou de la scarlatine.

Les maladies se manifestent souvent avec une diminution de l'immunité séparément sous forme de laryngite et de trachéite, mais étant donné que les symptômes sont souvent associés, ils ne sont pas séparés.

Le responsable du développement de la laryngotrachéite est une infection, le plus souvent virale:

Les principales causes de la laryngotrachéite sont:

  • lésions virales respiratoires (particulièrement dangereux: virus grippal, parainfluenza et adénovirus),
  • lésions bactériennes (streptocoques ou staphylocoques, tuberculose),
  • lésions mycoplasmiques
  • lésions d'herpès,
  • causes allergiques
  • agents chimiques.

Le risque de développer la maladie est plus élevé chez les personnes souffrant de maladies systémiques chroniques (diabète de type sucre, gastrite, hépatite), de lésions du système respiratoire, allant de la sinusite à l'asthme bronchique.

Symptômes de la laryngotrachéite

Les symptômes de la laryngotrachéite apparaissent généralement lorsqu'une personne se sent déjà mal et s'est diagnostiquée une infection respiratoire aiguë:

  • La température corporelle a augmenté, maux de tête;
  • Maux de gorge, maux, égratignures, maux;
  • Cela ne marche pas d'habitude et naturellement d'avaler, des efforts sont nécessaires.

Au cours du parcours, de la toux sèche au humide, le patient commence à expectorer les crachats, qui deviennent chaque jour de plus en plus liquides. Lorsque la reprise revient, la voix familière revient, et le malaise et autres irritations s'estompent progressivement.

Les symptômes de la laryngotrachéite chronique et aiguë peuvent différer. La forme aiguë produit des symptômes plus prononcés, mais ils disparaissent complètement après la fin de la maladie.

La sténose du larynx est un danger grave pour la laryngotrachéite. Avec ce phénomène, l'accès de l'air aux poumons est complètement ou en grande partie interrompu en raison d'une forte constriction du larynx.

Lorsque la forme sténose, il y a trois étapes de développement:

  • Sténose compensée - toux aboyante, essoufflement, enrouement, bruit de respiration;
  • Compensation incomplète - gonflement des narines, des bruits se font entendre à distance;
  • Sténose décompensée - respiration faible, sueurs froides, insomnie, épisodes de toux, pâleur de la peau.

Symptômes de laryngotrachéite aiguë

La laryngotrachéite aiguë se manifeste contre les ARVI, débutant de manière aiguë ou progressive. Il y a:

  • forte hausse de température
  • maux de gorge,
  • la sternité derrière le sternum
  • toux rugueuse et sèche avec douleur,
  • une toux a le caractère d'un croassement ou d'un aboiement dû à un gonflement aigu et à un spasme des cordes vocales,
  • quand on tousse, la douleur derrière le sternum augmente,
  • des quintes de toux surviennent lorsque vous riez, respirez profondément, respirez de l'air froid ou poussiéreux,
  • une petite quantité de crachats épais et visqueux est libérée,
  • enrouement ou enrouement dans la voix
  • inconfort dans le larynx avec sécheresse, sensation de brûlure.

La luminosité des symptômes de la laryngotrachéite s'estompe quelque peu lorsque la maladie devient chronique, le patient se sent mieux ou pire et associe la détérioration de la maladie à certaines situations de la vie (grossesse, menstruation, ménopause, froid, charge vocale, heure de la journée).

Symptômes de la forme chronique

La laryngotrachéite chronique se manifeste par les symptômes suivants:

  • maux de tête;
  • maux de gorge;
  • diminution de la performance;
  • le patient a la sensation d'une boule dans la gorge;
  • changements de voix.

Si une personne reste longtemps silencieuse et doit tousser avant d'entamer une conversation, c'est un signe de laryngotrachéite chronique.

Des complications

Le rétrécissement de la lumière de la trachée et du larynx est un phénomène dangereux, car la membrane muqueuse se gonfle, les muscles sont contractés, la sécrétion des glandes de la muqueuse bronchique et de la trachée augmente, et des décharges mucopuruleuses épaisses rendent la respiration difficile. Une toux aboyante caractéristique apparaît. Si l'inflammation se propage aux cordes vocales, la formation de la voix est perturbée.

Les conséquences comprennent la transition du processus inflammatoire dans les voies respiratoires inférieures, ce qui conduit à une bronchite ou une inflammation des poumons.

La laryngotrachéite chez les adultes ne doit être traitée que sous surveillance médicale stricte, car la maladie en question est dangereuse en raison de ses complications.

Diagnostics

Si les symptômes ci-dessus apparaissent, vous devez immédiatement appeler une ambulance ou vous rendre vous-même dans un établissement médical. Le diagnostic peut être établi déjà lors d'un examen personnel, ainsi que sur la base des symptômes caractéristiques de la pathologie survenant chez l'adulte ou l'enfant.

Au cours du diagnostic et de l’examen de la muqueuse laryngée, l’otolaryngologue détermine la forme de la pathologie:

  • catarrhale - se manifestant par un gonflement et une rougeur des cordes vocales et de la muqueuse trachéale;
  • atrophique - typique chez les fumeurs et les personnes dont le métier les met souvent en contact avec la poussière. La muqueuse devient mince et sèche;
  • hyperplasique - caractérisée par l’apparition de zones de croissance de la membrane muqueuse, entraînant une insuffisance respiratoire et des modifications de la voix.

Des études de laboratoire sont menées:

  • numération globulaire complète
  • analyse d'urine,
  • examen bactériologique des expectorations,
  • si cela est techniquement possible, tests sérologiques pour détecter les virus d'infections respiratoires.

Traitement de la laryngotrachéite chez l'adulte

Dans la plupart des cas, le traitement de la laryngotrachéite est effectué en ambulatoire. Les cas de faux croup peuvent nécessiter une hospitalisation à l'hôpital.

L'objectif principal de la thérapie est d'éliminer l'agent pathogène et de réduire l'œdème. À cette fin, des médicaments antimicrobiens et antibactériens sont prescrits, ainsi que des agents antiviraux.

Premiers secours

Les premiers secours à un patient atteint de laryngotrachéite sont les suivants:

  • Vous devez prendre tout médicament pour les allergies (suprastine, diazoline, diphenhydramine, loratadine) en double dose et antispasmodique (no-spa, papaverine), ainsi que tout moyen d'augmentation de la température corporelle (paracétamol, ibuprofène, aspirine).
  • Vous devez également ventiler la pièce et humidifier l'air. Pour cela, il suffit de mettre une casserole avec de l'eau chaude ou une décoction chaude d'herbes (camomille, ramassage de la poitrine) dans la pièce.

Les médicaments

Traiter la laryngotrachéite sous une forme simple à l'aide de médicaments visant à éliminer son agent pathogène.

  1. Lorsque l'inflammation est de nature virale, on montre au patient des médicaments antiviraux et des médicaments qui stimulent le système immunitaire. Par exemple, Arbidol, Ingavirin, Interferon, etc.
  2. Lorsque l'inflammation bactérienne prescrit des antibiotiques - Sumamed, Azithromycin
  3. Les antihistaminiques (Suprastin, Diazolin, Zodak, Cetirizine) sont prescrits si la laryngotrachéite est provoquée par des allergies saisonnières, ainsi que par un œdème laryngé grave, afin de la réduire.
  4. les antipyrétiques tels que le nurofen ou le paracétamol. Ils ont également un effet anti-inflammatoire et analgésique;
  5. gouttes nasales à action vasoconstrictrice (Lazorina, Nazivina).
  6. Antitussifs ou expectorants. Des antitussifs sont prescrits pour la toux sèche et improductive (Codelac, Stoptussin), ainsi que pour l'expectoration lors du déversement des expectorations (ACC, Mukaltin, Ambrobene, etc.).

Des agents immunomodulateurs (par exemple, Broncho-munal, Immunal, Likopid), ainsi que le carbocestine, la vitamine C et d'autres complexes multivitaminés sont utilisés pour le traitement de maladies chroniques. En outre, le patient est envoyé en physiothérapie, à savoir électrophorèse de médicaments, UHF, inductothermie et massage.

Inhalation avec laryngotrachéite

Le traitement de la laryngotrachéite comprend nécessairement une inhalation avec un nébuliseur ou un inhalateur à vapeur. L'inhalation aide les substances médicamenteuses à pénétrer dans la trachée, entraînant ainsi l'apparition de leur concentration maximale dans le foyer de l'inflammation.

Il est interdit aux procédures d’utiliser des appareils si:

  • la température a dépassé les 38 ° C;
  • saignements nasaux ouverts périodiquement;
  • le patient souffre de maladies cardiovasculaires graves, d'un certain type d'arythmie;
  • asthme bronchique exacerbé;
  • la respiration est altérée;
  • l'enfant a 12 mois;
  • laryngotrachéite dure;
  • Il existe une hypersensibilité aux ingrédients des médicaments.

Le nébuliseur est rempli de médicaments en pharmacie, dont l'utilisation permet d'instruire l'appareil. Pour les procédures peuvent s'appliquer:

  • Lasolvan, Ambrobene. Signifie adoucir la toux, liquéfier le flegme. Le médicament est combiné avec une solution saline dans un rapport de 1: 1. La posologie est prescrite par le médecin en tenant compte de l'âge du patient.
  • L'inhalation avec un nébuliseur peut être faite avec de l'eau minérale saline ou alcaline: elle adoucit la gorge, aide le mucus à se liquéfier et à expectorer. Habituellement, le rétablissement avec la bonne approche thérapeutique se produit dans les 5 à 10 jours.

La procédure appropriée implique les prescriptions générales suivantes du nébuliseur pour inhalations:

  1. entre toute activité physique et la procédure devrait prendre au moins une demi-heure;
  2. les inhalations sont effectuées soit deux heures après un repas, soit une demi-heure avant les repas;
  3. quel que soit le médicament utilisé, il est recommandé d’effectuer la procédure 2 à 3 fois par jour; la durée de chacune d’elles devrait être de 5 à 10 minutes;
  4. Bien que l'utilisation d'un nébuliseur ne puisse pas provoquer de brûlures du larynx lors de l'inhalation, il est nécessaire d'inhaler le médicament par petites portions afin d'éviter les spasmes.

Les inhalations pour inflammation du pharynx et de la trachée sont une méthode de traitement auxiliaire mais efficace. L'essentiel - suivre les recommandations du médecin et non l'automédication.

Physiothérapie

Les procédures physiothérapeutiques sont présentées aux patients atteints de laryngotrachéite:

  • électrophorèse de l'iodure de potassium, du chlorure de calcium et de l'hyaluronidase sur la région laryngée;
  • traitement au laser;
  • phonophorèse endolaringienne;
  • thérapie par micro-ondes.

Malade avec laryngotrachéite besoin:

  • boire beaucoup de liquides chauds;
  • assurer l'humidité de l'air;
  • tais-toi pour les cordes vocales, parle le moins possible;
  • boire du lait chaud en petites portions;
  • gargariser avec des herbes médicinales;
  • appliquer des compresses, des plâtres à la moutarde;
  • l'effet désiré du traitement peut être atteint en utilisant des bains de pieds.

Traitement chirurgical

Il est démontré dans certains cas de laryngotrachéite hypertrophique chronique que le traitement médicamenteux ne donne pas l'effet souhaité et qu'il existe un risque de tumeur maligne.

L'intervention chirurgicale peut inclure l'ablation de kystes, l'élimination du prolapsus ventriculaire, l'excision du tissu laryngé en excès et des cordes vocales. Les opérations sont effectuées par la méthode endoscopique en utilisant des techniques microchirurgicales.

Le pronostic pour la laryngotrachéite est favorable, cependant, pour les personnes dont la profession est associée à des chants ou à de longues conversations, la laryngotrachéite peut perturber la formation de la voix et causer des prof. inadéquation.

Comment traiter les remèdes populaires

  1. Gingembre, miel et citron. Médicament savoureux et utile qui peut être pris pendant la saison froide pour la prévention. Frotter le gingembre, moudre le citron avec la pelure, puis ajouter le miel naturel. Prendre 1-2 cuillères à soupe par jour, à ajouter au thé chaud.
  2. Vous pouvez utiliser des oignons sous forme de décoction. Pour les adultes, il est nécessaire de couper un oignon et de le frotter avec deux petites cuillères de sucre, puis d'ajouter de l'eau (250 ml). Faites bouillir jusqu'à l'obtention d'une masse épaisse et prenez une cuillère à café toutes les heures de la journée.
  3. Pour rincer la gorge, utilisez un mélange de feuilles d'eucalyptus et de fleurs de camomille sur une cuillère à soupe, versez de l'eau bouillante et laissez reposer pendant deux heures dans un thermos.
  4. Le jus de pomme de terre donne un bon effet: râpez les pommes de terre et pressez le jus (vous pouvez utiliser un presse-agrumes), ajoutez-le à l’eau chaude pour le rinçage.
  5. Combinez la racine de réglisse et les fruits de fenouil, les feuilles écrasées de la mère et de la belle-mère et l'althéa dans les mêmes proportions. Une cuillère à café de la collection versez de l'eau bouillante - 300 ml, laissez-le refroidir. Après la perfusion, le bouillon obtenu doit être bu 4 fois par jour, 70 ml.

Prévention

Les mesures préventives deviennent efficaces au stade du rétablissement, ainsi qu’au cours de la période précédant la maladie:

  • Buvez des vitamines comme base pour des mesures préventives;
  • Effectuer des exercices physiques et respiratoires;
  • Tempère;
  • Éviter l'hypothermie;
  • Il est temps de traiter les maladies infectieuses du corps;
  • Passer périodiquement l'examen par un médecin.

En moyenne, sous réserve d'un traitement complet et complet de la laryngotrachéite, la maladie prend fin avec le rétablissement complet du patient pendant environ 10 à 14 jours.